Comment lutter contre la condensation dans les bâtiments anciens ?

Comment lutter contre la condensation dans les bâtiments anciens ?

La présence de condensation dans les vieux bâtiments est un fléau qui peut entraîner divers problèmes, notamment la détérioration des structures, le développement de moisissures et une mauvaise qualité de l’air intérieur. Heureusement, il existe des solutions et des stratégies efficaces pour gérer ce souci et améliorer le confort et la durabilité des bâtiments anciens.

Les solutions pour une ventilation améliorée et une réduction de l'humidité

1. Comprendre l'origine de la condensation dans les anciennes constructions

Les vieilles bâtisses présentent souvent des caractéristiques de construction qui favorisent la condensation, telles que des murs épais, une isolation insuffisante et/ou des systèmes de ventilation obsolètes. De plus, certaines habitudes de vie comme la cuisson, le nettoyage et le séchage du linge sont des facteurs supplémentaires qui contribuent à augmenter l’humidité intérieure.

2. Les mesures à mettre en place pour améliorer la ventilation au sein d'un bâtiment

  • Installer un système de ventilation mécanique (VM) : dans les anciennes habitations, il est souvent nécessaire d’installer des systèmes de ventilation mécanique (par exemple, par insufflation, également appelé VMI) pour assurer un renouvellement efficace de l’air intérieur. En pratique, il s’agira de procéder à l’installation de ventilateurs d’extraction dans la cuisine et la salle de bain ainsi que de ventilateurs d’insufflation, conçus pour faire entrer de l’air frais dans les espaces habitables.
  • Placer des ventilateurs de fenêtre : ces dispositifs représentent une solution économique pour augmenter la circulation de l’air dans les pièces mal ventilées. Ils ont pour objectif d’évacuer l’air humide et vicié à l’extérieur tout en favorisant l’entrée d’air frais.
  • Installer des conduits de ventilation : cette mesure sera une option satisfaisante pour améliorer la circulation de l’air dans les bâtiments anciens qui ne disposent pas de systèmes de ventilation adéquats. Les conduits peuvent être installés dans les murs, les plafonds ou les combles pour permettre à l’air de circuler librement entre les pièces.

3. Quelles stratégies pour réduire l'humidité ?

Voici les postes à considérer si vous souhaitez faire diminuer le taux d’humidité ambiante au sein d’une ancienne construction :

  • Isolation thermique et étanchéité : en améliorant ces deux points, vous réduirez les variations de température et d’humidité intérieure, ce qui aura pour résultat de limiter la formation de condensation. En pratique, il faudra envisager l’installation de fenêtres à double vitrage, l’ajout d’isolant dans les murs et les combles et le colmatage des fuites d’air autour des portes et des fenêtres.
  • Contrôle de l’humidité relative : utiliser des déshumidificateurs permet de réduire l’excès d’humidité dans l’air, qui est à l’origine de la condensation. Pour prévenir les problèmes, l’idéal est de maintenir un taux d’humidité relative compris entre 30 et 50 %.
  • Entretien régulier : contacter un professionnel pour qu’il effectue un entretien périodique des systèmes de ventilation, des toitures et des façades permet de réduire le risque de problèmes d’humidité et de condensation. L’intervention de l’entreprise spécialisée consistera à nettoyer les conduits de ventilation, réparer les éventuelles fuites de toiture et, au besoin, remplacer les joints d’étanchéité défectueux.

Confiez vos problèmes de condensation à des experts en lutte contre l’humidité !

Gérer la condensation dans les bâtiments anciens nécessite une approche holistique qui combine des solutions de ventilation améliorées et des stratégies pour réduire l’humidité. En faisant appel aux services d’une entreprise spécialisée comme Humiditek, vous remarquerez une nette amélioration, que ce soit en termes de confort, de durabilité et de qualité de l’air intérieur, au sein de votre ancienne propriété.

L’importance de l’isolation

L’humidité peut être un ennemi redoutable pour nos habitations, pouvant entraîner divers problèmes tels que la formation de moisissures, la détérioration des structures et des problèmes de santé…

Continue reading

Comment prévenir l’humidité dans les sous-sols et les caves ?

Comment prévenir l’humidité dans les sous-sols et les caves ?

L’humidité dans les sous-sols et les caves peut être un problème persistant pour de nombreux propriétaires. Non seulement elle peut causer des dommages structuraux aux fondations, mais elle crée également un environnement propice à la croissance de moisissures et de champignons, nuisibles à la santé. Heureusement, il existe plusieurs méthodes efficaces pour prévenir et réduire l’humidité dans ces espaces.

Comprendre les causes de l'humidité

Avant d’aborder les solutions, il est crucial de comprendre les causes sous-jacentes de l’humidité. Des infiltrations d’eau à travers les fondations, des fuites dans les tuyaux, des variations de température et même une mauvaise ventilation peuvent contribuer à ce problème.

Assurer une bonne étanchéité

L’une des premières étapes pour prévenir l’humidité est de garantir une bonne étanchéité. Sceller les fissures et les joints dans les murs et les fondations à l’aide de produits d’étanchéité spécifiques va limiter les infiltrations d’eau. De plus, l’installation de membranes imperméables sur les murs extérieurs peut être une mesure préventive efficace.

Améliorer la ventilation

Une ventilation adéquate est essentielle pour réduire l’humidité. Assurez-vous que les systèmes de ventilation existants fonctionnent correctement et envisagez l’installation de ventilateurs ou de déshumidificateurs pour maintenir un air sain.

Contrôler les sources d'humidité

Réduire les sources d’humidité est une stratégie importante. Vérifiez régulièrement les tuyaux pour détecter les fuites et réparez-les rapidement. Évitez de sécher du linge à l’intérieur et assurez-vous que les évacuations des appareils ménagers sont bien dirigées vers l’extérieur.

Utiliser des revêtements et des matériaux adaptés

Optez pour des revêtements et des matériaux résistants à l’humidité dans les sous-sols et les caves. Les peintures imperméables ou les enduits spéciaux peuvent aider à protéger les surfaces contre l’humidité. Les planchers en matériaux résistants à l’eau, comme le carrelage ou le vinyle, sont également recommandés.

Faites une inspection régulière

La prévention de l’humidité dans les sous-sols et les caves nécessite un entretien régulier. Inspectez périodiquement ces espaces pour détecter tout signe d’humidité ou de dommages. Agir rapidement en cas de problème peut prévenir des dégâts plus importants.

Recourir à une société spécialisée dans le traitement contre l'humidité

Si malgré vos efforts, l’humidité persiste, il peut être judicieux de faire appel à des professionnels. Des experts en étanchéité ou en gestion de l’humidité tels que Humiditek peuvent évaluer la situation et recommander des solutions plus avancées, comme l’installation de systèmes de drainage ou de pompes de relevage.

En cas de doute, demandez un diagnostic !

Prévenir l’humidité dans les sous-sols et les caves nécessite une approche proactive. En comprenant les causes sous-jacentes, en prenant des mesures d’étanchéité et de ventilation appropriées, et en contrôlant les sources d’humidité, il est possible de maintenir ces espaces secs et sains.

Traitement hydrofuge pour murs et façade

L’entretien d’une maison est une tâche essentielle pour garantir sa longévité et son bon état. L’hydrofugation des murs extérieurs fait partie des diverses mesures de conservation. Cette technique, souvent sous-estimée, offre de nombreux avantages…

Continue reading

Comment se traite la mérule ?

La mérule, également connue sous le nom de « champignon des maisons », est un champignon destructeur qui se nourrit du bois et peut causer de sérieux dommages à la structure d’un bâtiment.

Continue reading